FORMATION GRATUITE Préparation bac oral de français c'est parti !

Déc 29

Témoignage IEF 1 : Fouzia, Maroc

 

Dans le cadre d’une série d’articles dédiés aux témoignages , je souhaite à travers ce site donner un maximum d’informations aux familles souhaitant opter pour une scolarité à domicile. En ce qui concerne les aspects administratifs vous trouverez énormément de sites pouvant vous renseigner, le but ici étant de traiter d’aspects beaucoup plus humains et concrets.

La scolarité à domicile chez les tout-petits est assez rependue et demande peu de moyens  (disponibilité et amour !), ici, nous aborderons plutôt la question des plus grands, les enjeux et les moyens à mettre en oeuvre.

Ainsi les meilleures conseillères sont celles qui pratiquent cette Ief depuis longtemps .C’est pourquoi j’ai souhaité leur donner la parole. Je ne suis pas une militante pro Ief, je souhaite que chaque enfant dispose de la meilleure instruction possible dans le respect de ses valeurs. La décision de l’Ief ne se prend pas à la légère, de nombreux facteurs sont à prendre en compte, ces témoignages je l’espère vous aideront dans votre quête de cette instruction idéale.

Présentation de Fouzia :

Fouzia, réside au Maroc avec ses 3 enfants, a choisi une scolarité type e-school.

Elle est très engagée dans la scolarité de ses enfants, elle n’a pas peur de remettre en cause ses choix s’ils ne remplissent pas ses critères d’exigence.

Elle sait ce qu’elle veut et pour qu’elle change d’avis il lui faut de solides arguments ! voici ce qu’elle a à nous transmettre :

 

Quels sont pour toi les 3 principaux avantages du homeschooling?
L’enfant ne passant pas le plus clair de son temps, dès son très jeune âge à l’école, c’est la mère qui continue de l’éduquer. De plus, cela permet d’organiser la journée de sorte que l’enfant fasse autre chose (apprentissage religieux, étude d’une autre langue, pratique soutenue d’un sport…). Enfin, la perte de temps en trajet, le nombre restreint d’élèves en classe… réduit le temps de travail qui, selon moi, dans une école traditionnelle est malheureusement une perte de temps. Du coup, on va plus à l’essentiel dans les apprentissages.
  • Education par la mère
  • Permet d’avoir d’autres activités de façon soutenue
  • Gain de temps

 

Quelles sont les plus grosses difficultés rencontrées? Les solutions que tu as trouvées?
La 1ère difficulté est de trouver le type d’instruction qui convienne à la mère comme à l’enfant : ief pure, cpc, e-school… Ensuite c’est de s’y plonger, surtout pour des enfants qui ont connu l’école. Pour ma part, je change assez souvent, je ne suis pas fidèle à 1 type d’enseignement mais préfère prendre ce que je juge plus cohérent selon son âge : j’ai débuté par de l’ief pure puis, à mesure qu’il grandissait, je suis passée par les cpc car ça évite le temps passé en recherche de ressources. Je l’ai scolarisé 2 années qui n’ont fait que me confirmer ce que je pense de l’école, pour me lancer dans du co-learning et j’ai découvert l’e-learning. Du coup, comme ça reste assez récent en France, la difficulté est de trouver une e-school “sérieuse”. Et malheureusement, elles n’ont pas d’agrément de l’éducation nationale, donc, les relevés de notes et dossiers scolaires n’auront pas de valeur pour l’entrée dans certaines grandes écoles.
  • Trouver un système qui convient à tous
  • Difficulté de trouver des structures sérieuses
As-tu des conseils à donner aux personnes qui souhaitent tenter l’aventure?
Si vous penser à l’ief, c’est qu’il y a forcément quelque chose qui ne va pas avec l’école alors n’attendez pas. Votre enfant est peut être en souffrance, soit par son caractère soit parce qu’il est en échec et l’école ne règle aucun de ces 2 aspects. En ief la notion d’échec n’existe pas et l’enfant grandit et se construit auprès de ses parents. Ce n’est pas non plus le monde des Bisounours mais c’est selon moi, leur offrir des conseils quotidiens, passer plus de temps à discuter, échanger…
Certaines personnes rencontrent comme difficultés le fait que des proches critiquent le choix d’instruction choisi. A celles-ci, je conseille de leur expliquer votre choix et de vous rappeler que ce sont vos enfants et que vous êtes la personne la mieux placée, la plus qualifiée pour définir ce qui est le meilleur pour eux.
Derniers conseil et pas des moindres : lorsqu’on choisit l’ief, l’enfant passe énormément de temps à la maison, il faut qu’il pratique un sport, qu’il se dépense… Il faut organiser des sorties culturelles qui peuvent être ou pas en rapport avec le programme étudié. On peut aussi choisir des créneaux cuisine ou jardinage. Vous pouvez même apprendre avec vos enfants mais profitez du temps que vous passez avec eux, ne soyez pas juste leur maîtresse (C’est un point que j’aurais pu citer dans difficultés rencontrées). Ils peuvent vous aider dans les tâches ménagères, même les plus jeunes, vous pouvez par exemple faire un planning des tâches (poser la table, débarrasser la table, ramasser la table, faire la vaisselle, ranger la vaisselle, faire les lits…), vous ne devez pas tout porter sur vos épaules.
  • La structure familiale permet d’être à l’écoute des besoin de l’enfant
  • Expliquer votre choix à votre entourage
  • Choisir des activités extérieures
  • Apprendre à ses enfants à participer aux tâches domestiques

 

Un grand merci pour ton témoignage qui est je l’espère le premier d’une longue liste !