Prépabac français oral

By sabria

Prépabac français oral

Leçon 2 : L’épreuve anticipée de Français

Leçon 2 L’EAF : L’épreuve anticipée français

Charte interacadémique destinée aux examinateurs
Fiche évaluation examinateur
Bulletin officiel épreuve EAF
En quoi consiste cette fameuse épreuve anticipée ?
Tout d’abord je vous mets en confiance, si vous travaillez régulièrement vous pouvez facilement obtenir des points lors de cette épreuve, surtout que je vous donnerai des astuces et les erreurs à ne pas commettre.
Vous avez à votre disposition de nombreux documents (bulletins officiels, annexes, vidéo sur YouTube) qui vous donneront des informations complètes sur cette épreuve. Je vous en ai mis quelques-uns sur le cours.
Je vais quand même vous donner les grandes lignes histoire de savoir ce qui vous attend.
La durée cette épreuve est de 20 minutes et vous verrez c’est très court !! vous aurez tellement bien préparé vos textes que vous aurez énormément de choses à dire, on apprendra à gérer notre temps.
Vous aurez tout de même droit à 30 min de préparation : il ne s’agit pas de découvrir votre texte mais de coucher sur ton brouillon le plan de votre lecture analytique que vous aurez appris durant l’année, donc pas de surprise normalement !
Les coefficients sont généralement de 2 les sections ES/S ;
Je précise 2 (et 3 pour L) pour l’oral uniquement, pour ES par exemple c’est 2 pour l’oral et 2 pour l’écrit. Donc pas de panique, on est loin des coef  7 ou 9 des spécialités. Pas de pression inutile, l’oral de français compte autant que le sport ou que le TPE pour les réglementés (Je vous recommande d’ailleurs de travailler à fond cette épreuve car il est très facile d’avoir des points !! contrairement à l’écrit de français par exemple qui est beaucoup plus aléatoire et oui il faut être stratégique pour le bac !)
Alors on va survoler le bulletin officiel : voici le lien http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=57488
  • Finalités de l’épreuve orale
« L’examen oral a pour but d’évaluer la capacité du candidat à mobiliser ses connaissances. Il doit lui permettre de manifester ses compétences de lecture, d’exprimer une sensibilité et une culture personnelles et de manifester sa maitrise de l’expression orale ainsi que son aptitude à dialoguer avec l’examinateur »
  • L’épreuve en elle-même va se dérouler comme cela :
Après la préparation de 30 min, un entretien de 2 fois 10 minutes.
Chacune des parties est évaluée sur 10 points. La première partie vous devrez présenter votre texte, que l’examinateur vous aura choisi.
Et la deuxième partie, sera un entretien sur le thème de votre texte. Là aussi cet entretien ne sera pas réellement une surprise je vais vous donner des astuces pour envoyer des messages clairs à votre examinateur pour qu’il vous interroge sur un thème que vous maitrisez.
  • Le choix de l’extrait :
L’examinateur doit choisir dans le groupement de textes que vous lui présenterez. Les autres lectures sont là pour enrichir votre culture personnelle sur le sujet.
Vous pourrez être interrogé sur :
  • Un texte ou extrait de votre groupement de textes
  • Un extrait d’une œuvre intégrale que vous aurez préparé
Un extrait d’une œuvre intégrale que vous n’aurez pas préparé (et là oui vous pouvez pleurer …tout ce travail de préparation de textes pour tomber sur un texte surprise pfffff !!) Pas de panique, l’œuvre intégrale vous l’aurez bien étudiée donc vous pourrez ressortir les thèmes principaux et n’oubliez pas que lorsque l’examinateur vous met en difficulté c’est pour augmenter votre note, alors si vous vous en sortez dans cette situation c’est le carton plein assuré ! Sinon votre examinateur sera indulgent ne vous inquiètez pas.
  • La question
Elle est essentielle, normalement vous avez dans votre liste une problématique claire, l’examinateur ne devrait pas sortir de ce cadre, mais il arrive qu’il vous pose une autre question. Vous pourrez  vous adapter si vous connaissez bien vos textes.
Durant l’exposé l’examinateur vous laissera parler, ne voyez pas cela comme un manque d’intérêt. (Sauf s’il commence à s’endormir …) Puis la seconde partie c’est lui qui va mener l’entretien, il va vous poser des questions pour savoir « ce que tu avez dans le ventre » Par exemple, en 2017 Une figure du féminisme Mme Simone Veil est décédée quelques temps avant les épreuves de français, Pour les élèves qui présentaient une liste avec les textes de l’émancipation de la femme, il était inconcevable de ne pas savoir qui était ce personnage ! Les examinateurs ne se sont pas privés de poser la question. A vous d’être plus malin et de bien suivre l’actualité et les sujets en rapport avec  vos thématiques.
  • Évaluation
On va noter surtout que l’examinateur « valorise les éléments de réussite plutôt que de pénaliser les carences » Ce n’est pas super ça ! En d’autres termes il va surtout regarder ce que vous savez plutôt que ce que vous ne savez pas.
Bien sûr je ne le répèterai jamais assez : ATTENTION A VOTRE EXPRESSION !! Vous devez adopter un langage digne d’un bachelier et non pas d’un charretier ! (Traduction : un langage familier voire vulgaire).
Les documents nécessaires
Vous aurez déjà envoyé votre liste à l’examinateur donc il vous attendra avec.
Vous, par contre vous devrez apporter vos photocopies de textes étudiés, vos œuvres intégrales (livres) en double exemplaires. Bref il doit avoir un double de tous vos textes ou œuvres intégrales pour pouvoir suivre de son côté.
Le descriptif des textes
Les élèves en cours par correspondance reçoivent un livret avec le descriptif et les textes à présenter. Pour les candidats libres qui suivent cette formation nous allons suivre les mêmes textes que le fameux centre national de cours par correspondance (pour ne pas le citer) , cependant de votre côté vous n’êtes pas obligés de présenter la totalité des textes (mais n’en n’enlevez pas trop non plus…car vous êtes aussi notés sur la liste que vous présentez évidemment, elle reflète votre travail de l’année)
Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’écrire sur www.bakalorea.fr
A bientôt pour la suite !